Au naan quotidien

Nous devenons familiers des questions des lycéens de l’internat : « you’re not married, really ? », des jeux appris par les enfants, du volley, les Indiens super champions dans ce domaine, des hochements de tête pour dire oui, nous commençons à maitriser quelques mots de telugu et à tisser des liens.

Publicités

Un accueil exceptionnel

Namaskaram!

Quelques nouvelles depuis Darsi, où nous parvenons à avoir internet à côté des poules !

A peine, nous nous posons pour vous raconter nos aventures, deux femmes indiennes perturbées par nos chevelures négligées et ensablées viennent nous coiffer avec des fleurs qui sentent délicieusement bons, ça donne de l’inspiration !

Après avoir expérimenté le train indien et ses paysages magnifiques, nous avons été accueillis en fanfare par l’internat François Xavier où nous logeons. Haie d’honneur des enfants, chants, guirlandes de fleurs, sourires, maquillage dont le fameux point rouge sur le front, henné à l’indienne pour les plus chanceux et un délicieux repas, épicé bien sûr, pour initier nos palais aux saveurs locales. C’était très émouvant de recevoir autant d’attention et de générosité dans cette nouvelle immense famille à l’autre bout du monde.

Petit tour du sud de l’Inde

Voici des nouvelles de Geneviève, Pierre, Helena, Julia et Léonor qui sont actuellement en train de faire un tour du sud de l’Inde avant de commencer le chantier la semaine prochaine !

 » Namaste !
Nous sommes à Kumily, un petit village perché dans les montagnes du Kerala à la frontière avec le Tamil Nadu, à l’est de Kochi où nous avons été accueilli par un petit épisode de type mousson. On en profite pour vous dire que tout va bien.
On prévoit d’y rester 2-3 jours puis direction Alleppey et enfin Kochi où l’on prendra un train pour rejoindre Ongole 🙂  »

Du coté français, nous sommes dans les derniers préparatifs avant de s’envoler samedi après midi !

Les premiers départs !

Pierre et Geneviève sont partis il y a 10 jours, nous avons réussi à avoir des nouvelles la semaine dernière. Ils ont visité New Delhi, Agra et le Taj Mahal, Jaipur, Puschkar et Udaipur, sous une température de 45°C  !!!! Malgré cette chaleur, ils semblent très heureux des rencontres avec les indiens !

IE6

Et aujourd’hui, Leonor, Helena et Julia s’envolent à leur tour pour Chennai, où elles retrouveront Pierre et Geneviève pour un petit tour du Sud de l’Inde, avant de commencer le chantier, tous ensemble, le 4 juillet (J-14 !!!!!!!!)

Week end à Villotran

Nous avons eu la chance, il y a deux semaines, de partir presque tous ensemble en week end près de Beauvais, pour finir de préparer notre voyage.

IE4

Nous avons été merveilleusement bien reçu par Thierry et Solenn, nous les en remercions encore une fois !

Le samedi après midi, nous avons tous mis la main à la patte pour ramasser du bois et en faire un gros tas. Cela nous a appris à travailler ensemble, même si le climat était un petit peu différent de celui que nous aurons en Inde !

En fin d’après midi, petit point habituel sur la trésorerie, les actions menées, les dernières choses à faire avant le grand départ…Un bon diner et des jeux tous ensemble et notre journée était déjà terminée.

Le lendemain, le père Christian a célébré une messe quelque peu déroutante selon les coutumes indiennes ! Puis après un déjeuner festif avec notamment un magnifique et délicieux gateau que nous avaient offert Thierry et Solenn, nous avons repris la route.

IE 3

La prochaine fois que nous nous retrouverons, ce sera en Inde, pour une magnifique aventure !!!

À la Une

Le projet à Agnipuri

Dans l’Etat d’Andhra Pradesh, pas loin de Vijayawada (côte Est), il y a un village de dalits (intouchables) qui a été entièrement brûlé en 1995 par les habitants d’un village voisin, membres de « hautes castes », furieux qu’un dalit ait remporté une élection locale.

Les villageois ont obtenu que leurs maisons soient reconstruites, à 5 km du village originel pour constituer un nouveau village, qu’ils ont appelé Agnipuri (village du feu). Peu à peu, la réconciliation s’est opérée avec les voisins. Mais les pouvoirs publics n’ont reconstruit que le nombre initial de maisons, dans un nouveau village.

Or, depuis 20 ans, la population a augmenté, ce qui a rendu nécessaire la construction de 42 maisons de plus : elles sont presque achevées, mais il faut des ressources supplémentaires pour achever leur construction. Les jésuites de la région, qui accompagnent depuis longtemps ces villageois, demandent à IndeEspoir de venir achever ces constructions. Les membres de l’équipe travailleront avec ceux qui vont habiter ces maisons.

Voir l’histoire du village sur: http://www.sjweb.info/sjes_new/headlines/newsShow.cfm?PubTextID=10546

Présentation plus détaillée du projet: Pre_sentation Agnipuri

À la Une

L’équipe

Cette année, nous sommes une équipe pluridisciplinaire de 8 filles et 8 garçons, entre 18 et 23 ans, engagés dans le projet Aguipuri :

Médecine : Helena Allera, Ségolène Camus, Julia Venturini et Louise Le Soudéer
Lycée : Charles Vincent et Hadrien Pham
Ecole d’ingénieurs : Léonor Saitkoulov et Pierre Bru
Ecole d’infirmières : Diane Clavier
Ecole de commerce : Maxime Thalmann
Master Sciences Po : Geneviève Savary
Compagnon du devoir : Gautier Dragna (Métiers du spectacle)
Information et communication : Justine Burel
Droit : Benjamin Hamdi
Histoire : Jacques Bizot
Classe préparatoire PC : Guillaume Chachay.

Le Père Christian Mellon, notre accompagnateur, est un grand connaisseur de l’Inde, où il se rend chaque année depuis 1999 pour des chantiers Inde-Espoir.